Solutions d'autonomie bas carbone

GÉNÉREZ VOTRE ÉLECTRICITÉ AVEC DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Mini Green Power a développé un savoir-faire dans la génération locale d’énergie électrique bas carbone, à partir de déchets.

1. PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ À PARTIR DE DECHETS VEGETAUX OU DE CSR

La technologie biomasse développée par Mini Green Power permet de produire de la chaleur à partir de résidus végétaux. Cette chaleur peut être valorisée directement ou sous forme électrique.

Le Gazéogen© est la combinaison d’un Gazeotherm© et d’une turbine produisant de l’électricité.

L’énergie produite dans le Gazeotherm© peut être convertie en électricité grâce à un cycle de Rankine ou une turbine à vapeur. Selon la puissance de la centrale, Mini Green Power utilise trois types de turbines :

■ Les turbines ORC Basses Températures pour des puissances électriques comprises entre 36 kWe et 200 kWe. Les rendements électriques sont relativement faibles (5% à 13%), mais le rendement global (électrique et chaleur) peut atteindre 80%, lorsque la chaleur est valorisée.
■ Les turbines ORC Hautes Températures pour des puissances entre 200 kWe et 1 MWe. Les rendements électriques sont compris entre 15 et 19%. Le rendement global de l’installation peut atteindre 80%, lorsque la chaleur est valorisée.
■ Les turbines à vapeur pour des puissances électriques entre 700 kWe et 1.3 MWe. Cette technologie permet d’atteindre des rendements supérieurs à 20%.

Depuis mai 2018, Mini Green Power est représentant français de la marque d’ORC Basse Température ElectraTherm©, qui possède une flotte de plus de 100 installations à travers le monde, totalisant plus d’un million d’heures de fonctionnement.

Le modèle économique s’appuie sur le prix de vente de l’électricité, sur le prix de la chaleur et sur le coût du combustible. La solution Mini Green Power accepte un large panel de déchets, avec un coût souvent très faible ou négatif, ce qui donne un avantage important.

Selon le pays d’installation, trois types de modèles économiques sont possibles :
■ L’autoconsommation totale pour gagner en autonomie et réduire sa facture énergétique,
■ La revente totale de l’électricité produite sur le réseau,
■ Les contrats de revente de surplus.

En France, la revente d’électricité s’appuie souvent sur des tarifs subventionnés :
Revente totale de l’électricité produite ou par accords de grés à grés : les tarifs sont fixés par des appels d’offres de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Pour accéder à ces tarifs, la chaleur cogénérée doit être valorisée.
Autoconsommation avec contrats CRE : dans ce cas, la valorisation de la chaleur n’est pas imposée par la CRE, mais elle améliore le modèle économique et participe à l’efficience du projet.
Les contrats de revente de surplus : l’énergie électrique produite sert en priorité aux besoins du client sur place, le surplus est revendu sur le réseau.

À l’étranger, les cas de figures dépendent d’un site à l’autre, mais le modèle économique repose sur les mêmes fondamentaux : prix de vente de l’électricité, valorisation de la chaleur et prix d’achat du combustible.

■ Énergie non intermittente compatible avec des profils de consommation continus,
■ Réduction du coût des intrants avec l’acceptation d’un large spectre de biomasse,
■ Faibles émissions de polluants, en dessous des normes réglementaires.

2. Solutions expérimentales pour site isolé

Télécharger notre plaquette de solutions pour sites isolés

Mini Green Power propose des solutions pour permettre aux entreprises, organisations et communautés de produire de l’électricité en site isolé. Cette solution comprend :
■ Système de stockage d’énergie composé d’un (ou plusieurs) onduleur(s) et de parc de batteries Lithium-Ion permettant la production d’électricité en site isolé.
■ Système de distribution d’énergie intelligent permettant d’associer plusieurs systèmes de production d’énergie (biomasse, solaire, hydro, diesel, etc.).
■ Solutions modulaires containerisées s’adaptant à différents environnements et profils de besoins énergétiques, allant des communautés rurales aux bâtiments industriels.
■ Système de contrôle avancé pour assurer la stabilité entre la production et la consommation. Le PMS (ou Power Management System) permet d’assurer la stabilité du micro-réseau, tandis que l’EMS (ou Energy Management System) permet d’optimiser la production et la consommation selon des critères prédéfinis (météo, prix de l’électricité, etc.)

■ Un PPA (ou Power Purchase Agreement) peut être signé entre le producteur d’énergie (propriétaire de l’installation) et le consommateur (communautés, bâtiments tertiaires, hôtels, etc.). L’électricité sera vendue au consommateur à un prix défini pour toute la durée du contrat.
■ Autoconsommation de l’énergie produite par l’installation pour améliorer l’empreinte écologique et atteindre l’autonomie énergétique.
■ Intégration de solutions biomasse, solaire, diesel et de stockage à des installations existantes pour augmenter la capacité de production du site.